Sont impliqués dans ce projet R&D, outre les grandes entreprises du secteur aéronautique, 6 PME wallonnes, 8 centres de recherche universitaires, et 2 centres de recherche (EWA, 16/01/2007)

Publié le par François Alex

Cluster wallon de l'Aéronautique

AéroNews, la newsletter du cluster aéronautique wallon. C'est avant tout VOTRE newsletter : n'hésitez pas à l'alimenter en communiquant vos infos à aeronews@uwe.be...

Table des matières


SkyWin Wallonie, le Pôle Aéronautique et Spatial, lance son premier projet de recherche

 

SkyWin

SkyWin Wallonie est le pôle de compétitivité du secteur aéronautique et spatial, labellisé par la Région Wallonne en juillet 2006. Issu de deux secteurs préalablement structurés en «clusters» - EWA[1] et Wallonie Espace[2] -, SkyWin Wallonie, pèse 6.500 emplois directs et 1.15 milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Pour prendre le virage technologique qui s'impose, le pôle décline sa stratégie en 3 axes, 3 «plus» : A côté de l'axe «Plus intelligent» - qui vise à développer des niches technologiques d'avenir - et de l'axe «Plus d'applications et de services» - qui veut diversifier et créer de nouvelles entreprises -, c'est le «Plus composite» qui retient aujourd'hui l'attention par son actualité.

18 partenaires wallons viennent en effet de signer un accord de consortium et une convention avec la DGTRE[3] pour un budget total de 15 millions d'euros autour d'un projet de recherche commun, l'Avion Plus Composite (APC).

Ce projet de recherche vise à introduire de plus en plus de matériaux composites dans les avions, en remplacement des matériaux métalliques. Le composite permet en effet de diminuer le poids des avions (et donc leur consommation), d'accroître les performances mécaniques des structures (notamment leur longévité), et de réduire l'impact écologique (nuisances sonores, pollution, etc.). Le marché prévoit une augmentation substantielle de la part des matériaux composite sur avion.

Mentionnons par exemple qu'Airbus, sur son nouvel avion A350XWB, prévoit 52% du total de la structure en matériaux composite avancés et BOEING 50% de composite sur la version B787.

Les technologies qui seront développées permettront de réaliser des éléments de structure aéronautique (grâce aux technologies RTM[4] & FP[5], ATL[6] et RFI[7]) et des éléments de moteur (grâce aux technologies SFI[8] et Prepreg Hand Lay Up).

Sont impliqués dans ce projet R&D, outre les grandes entreprises du secteur aéronautique, 6 PME wallonnes, 8 centres de recherche universitaires (Ulg, ULB, UCL, UMH et Ecole Royale Militaire), et 2 centres de recherche (Cenaero[9] et le CRIF[10]).

Le lancement de ce premier projet de recherche APC, dont la convention vient d'être signée par la DGTRE, est «un moment fort pour le Pôle qui concrétise les premiers effets du Plan Marshall», se réjouit Philippe Schleicher, Président du Pôle et Administrateur délégué de Techspace Aero.

Pour Willy Legros, Vice-Président du Pôle et Recteur honoraire de l'Ulg, ce projet fédérateur wallon est une réussite. «Rassembler les acteurs industriels et académiques sur ces sujets était un véritable challenge».

«En tant que Coordinateur du projet, SONACA assurera une mission importante, précise Michel Milecan, Directeur Stratégie et Développement, à savoir gérer cette indispensable mutation vers des matériaux composites, en impliquant les principaux acteurs wallons dans ce tournant décisif».

Pour Pierre-Manuel Jacob, Directeur du Pôle, «l'APC permet de véritablement valoriser le savoir-faire existant en Wallonie et de garder le «leadership» en offrant l'innovation technologique attendue par le marché aéronautique».

>> Contact presse : Vinciane Pinte 0478/62.37.37, vinciane.pinte@uwe.be, www.skywin.be

______________________

1. Entreprises Wallonnes de l'Aéronautique, soit 60 membres.

2. Wallonie Espace, soit 25 membres.

3. Direction générale des Technologies, de la Recherche et de l'Energie du Ministère de la Région wallonne.

4. Resin Transfer Molding.

5. Fiber Placement.

6. Automated Tape Laying.

7. Resin Film Infusion.

8. Technologie d'injection de fibres courtes.

9. Centre de recherche en aéronautique.

10. Centre d'excellence de l'Industrie technologique.

vers le site Clusters : SkyWin Wallonie, le Pôle Aéronautique et Spatial, lance son premier projet de recherche

 


 

SkyWin Wallonie répond au 2e appel à projets du Gouvernement wallon

Ce lundi 15 janvier, le pôle aéronautique et spatial SkyWin Wallonie a déposé auprès du Gouvernement wallon son dossier de candidature répondant ainsi au deuxième appel à projets lancé par la Région wallonne.

Ainsi, viennent s'ajouter aux 9 projets en cours du 1er appel, 4 nouveaux projets de recherche et d'investissement qui illustrent clairement la dynamique nouvelle mise en oeuvre par les entreprises, les universités, les centres de recherche ainsi que d'autres partenaires tant publics que privés.

Nous reviendrons avec plus de précisions sur le 2e appel dans la prochaine édition de AéroNews.

vers le site Clusters : SkyWin Wallonie répond au 2e appel à projets du Gouvernement wallon

 


 

Success Story : Tecnolub

Tecnolub est active dans les domaines des lubrifiants industriels, de la micro-lubrification et du traitement des copeaux métalliques. Rencontre avec son directeur, Raymond Blaise.

 

Raymon Blaise, Directeur de Tecnolub

Refroidissement des outils dans l'usinage du métal, application d'une couche protectrice uniforme sur la tôle, graissage des moules d'emboutissage, refroidissement de l'aluminium et des alliages durant l'usinage... : Tecnolub est spécialisée dans les lubrifiants «industrie», plus spécifiquement les liquides indiqués pour la transformation des métaux. Sa niche, son produit phare : une technologie de pointe, la micropulvérisation (d'émulsion, d'huile, d'eau, etc.), "qui permet une économie en termes de fonctionnement, de qualité de l'état de la surface et de respect de l'environnement", explique Raymond Blaise, qui a créé Tecnolub en 1988.

Située dans la zone industrielle de Saint-Vith, cette entreprise innovante connaît une croissance continue, depuis sa création, "d'environ 20 % par an" et un chiffre d'affaires d'1.3 million d'euros. "Nous exportons actuellement 20% à destination du marché aéronautique canadien, français, allemand, espagnol".

Le réseau comme raccourci vers les bonnes portes

Raymond Blaise est un homme de réseau. "A partir de 1999, date d'entrée de Tecnolub dans le giron de la Sonaca, le réseau a joué un rôle clé dans l'expansion de notre technologie". Devenue membre de l'EWA (le cluster wallon de l'aéronautique, qui compte 60 membres) en 2000, Tecnolub participe à de nombreux salons aéronautiques de renommée internationale (Toulouse, le Bourget, Montréal, etc.) et s'impose progressivement sur le marché aéronautique.

Raymond Blaise persévère dans son «réseautage», entre en contact avec le Centre Aéronautique de Montréal en 2003, et créé un Bureau de Représentation Individuelle (BRI) en 2004. "Si à la base de toute idée, on n'a pas un bon réseau, on s'épuise. Le réseau est un raccourci vers les bonnes portes. Pour cela, il faut s'investir dans le réseau, en tant que receveur et en tant que donneur".

Faire mieux mais aussi le faire savoir

Raymond Blaise insiste également sur la communication, "qui est une lacune assez répandue de la part des PME. Au départ, il faut une réflexion sur le marché et ses demandes; et non l'inverse. Après avoir trouvé le produit, la niche, il faut pouvoir devenir le meilleur. Pour cela, il faut être original, oser faire ce que les autres ne veulent pas ou n'osent pas faire. Il faut faire mieux et le faire savoir".

Pour se faire connaître, le chef d'entreprise a recourt aux revues spécialisées : "Nous avons l'habitude de tenir systématiquement la revue Technique & Management informée de nos nouvelles applications. C'est un canal de diffusion qui nous donne du feed-back commercial", donne des conférences et prend part aux missions ciblées de l'Awex et princières "qui donnent une véritable crédibilité aux entreprises participantes, tel que ce fut notre cas au Canada".

La bonne résolution de Tecnolub pour 2007 ? "La commercialisation de systèmes de microlubrification sur le marché français. Mais aussi un secteur en plein développement, celui de la micropulvérisation de films huileux minces pour le démoulage de matières, qui nous permet de viser le marché international du béton, des matières plastiques, etc.".

A côté de ces projets ambitieux, signalons que Tecnolub a été retenu dans un des projets du Pôle aéronautique et spatial.

>> Plus d'infos sur www.tecnolub.be

Source : «Dynamisme Wallon», janvier 2007

vers le site Clusters : Success Story : Tecnolub

 


 

CENAERO organise un séminaire «Outil de management des projets R&D»

CENAERO, en tant que centre de recherche appliquée très actif dans de nombreux projets (tant au niveau du 6e PCRD qu'au niveau régional avec les projets du Pôle Skywin) a du faire face à un défi organisationnel pour gérer ces différents projets collaboratifs.

Dans ce contexte, et afin de partager son expérience, CENAERO organise un séminaire avec l'aimable intervention de DesignTech (Suède), ayant pour objectif la présentation d'un outil de gestion moderne et interactif appelé ProjectCoordinator.

Ce séminaire est entièrement gratuit et se tiendra au Point Centre sur l'Aéropôle de Gosselies ce jeudi 25 janvier 2007 de 15h30 à 18 h30.

>> détails et bulletin d'inscription

le 25/01/2007

à 15h30

Lieu : Point Centre, Aéropôle de Gosselies

vers le site Clusters : CENAERO organise un séminaire «Outil de management des projets R&D»

 


 

FP7 : the CUSTOMERM Project looks for partners

The CUSTOMERM Project intends to perform R&D activities on Rapid Manufacturing concepts for small series industrial production focussing on design, materials, equipments as well as on the integration on current processes. Direct metal laser sintering (DMLS), Electron Beam Melting (EBM), Laser Engineering Net Shaping, Rapid Prototyping (RP+), Lithography, etc. will be explored for example for automotive, aerospace and consumer applications. Sub-projects will demonstrate each envisaged application.

The FP7 proposal is coordinated by PRODINTEC (www.prodintec.com). It is prepared as SME collaborative project. Participation of SMEs particularly from the new Member States is encouraged.

If interested please contact Pablo Coca Valdes : pcv@prodintec.com.

vers le site Clusters : FP7 : the CUSTOMERM Project looks for partners

 


 

«Investir en sociétés non cotées» : séminaire le 30 janvier 2007 à Liège

Le séminaire de la SG Private Banking vous permettra de découvrir comment la Private Equity (c'est-à-dire l'investissement en sociétés non cotées) agit en tant que moteur d'innovation et de développement en Belgique.

Le programme complet peut être téléchargé ICI.

Nous attirons votre attention sur la 2e partie, «La technologie spatiale et la biotechnologie à Liège à l'horizon 2010» à 11 heures 40 et sur la visite des sites de Wallonia Space Logistics et de Wallonia Biotechnology Center dès 14 heures 30.

le 30/01/2007

à 8h30

Lieu : Château de Colonster (ULg), allée de Erables à 4000 Liège

vers le site Clusters : «Investir en sociétés non cotées» : séminaire le 30 janvier 2007 à Liège

 


 

The Aero Space sector in Italy : an overview on Naples and Turin Clusters opportunities offered by the new European programmes

On the 6th of February 2007, the Chambers of Commerce of Naples and Turin will present their aerospace clusters: an opportunity to find potential partners for FP7 and to get first hand information from the European Commission, the ESA, the GNSS Supervisory Authority and the MEPs. European SMEs and clusters/districts in the field of Aeronautics and Space will be the target groups of the conference.

The event will take place at the European Parliament on the 6th of February at 9.30 a.m.

le 06/02/2007

à 9.30 am

Lieu : European Parliament

vers le site Clusters : The Aero Space sector in Italy : an overview on Naples and Turin Clusters opportunities offered by the new European programmes

 


Commenter cet article