Le plan après pétrole en Région illustre la volonté de la majorité régionale d’accompagner le développement de technologies innovantes et respectueuses de l’environnement (CR Poitou Charentes)

Publié le par François Alex

Lien vers la page d'accueil générale du site Région Poitou Charentes


 

LE PLAN APRES PETROLE :
Des mesures concrètes pour l’emploi,
le pouvoir d’achat et l’environnement

 

Face à la menace du réchauffement climatique, la Région a pris l’engagement de respecter le protocole de Kyoto à l’échelle du Poitou-Charentes, ce qui implique de réduire les émissions régionales de CO² de 800 000 tonnes d’ici à 2010.

De plus, depuis 2004, les cours du pétrole ont fortement augmenté, entraînant une hausse des prix des produits pétroliers tels que l’essence (+19%) , le gazole (+8%)1, le fioul domestique (+ 43%)1 qui pèse sur le pouvoir d’achat des ménages.

La Région a choisi de considérer ces contraintes comme des opportunités pour le développement économique et social de Poitou-Charentes au travers d’un programme ambitieux. Ainsi, le plan après pétrole, nouvelle étape vers l’excellence environnementale en Région, illustre la volonté de la majorité régionale d’accompagner le développement de technologies innovantes et respectueuses de l’environnement, créatrices d’emplois et accessibles à tous.

1Source : DIREM et UFIP d’après l’Observatoire de l’énergie, données 2004 comparées au 1er semestre 2006

  1. Les principes qui guident l’action régionale sont les suivants :

    • agir en priorité sur les secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre
    • accompagner l’innovation et le développement de modes de production durables et compétitifs
    • proposer sur le territoire des solutions respectueuses de l’environnement et économes en matière de logement, d’énergie, de déplacements et de consommation courante
    • soutenir la demande de ces nouveaux produits et services par des dispositifs financiers incitatifs.

  2. Un plan après pétrole en 10 points

  3. 1. Stimuler la construction de logements de très haute qualité énergétique
  4. 2. Développer l’utilisation du TER
  5. 3. Réduire les transports par la route
  6. 4. Accompagner le développement des énergies renouvelables
  7. 5. Développer les agro-industries en Poitou-Charentes
  8. 6. Soutenir la production d’agro-carburants en Poitou-Charentes
  9. 7. Développer l’utilisation des agro-carburants – filière gazole
  10. 8. Développer l’utilisation des agro-carburants – filière essence
  11. 9. Soutenir l’utilisation des agro-ressources pour le chauffage des particuliers
  12. 10. Une administration régionale exemplaire




  • L’administration régionale :

    La Région a recours aux achats éco-responsables avec, depuis 2004, 8 marchés intégrant des critères de qualité environnementale et sociale dans des domaines tels que la restauration, l’entretien, le mobilier de bureau ou encore le papier. Depuis 2004, près de 200 000 € de travaux ont été réalisés à la Maison de la Région dans le cadre de démarches de qualité environnementale.

    Un audit thermique réalisé en 2006 préconise plusieurs scenarii de réduction des consommations et de recours aux énergies renouvelables. A cet effet, des travaux seront réalisés en 2007 pour un montant de 800 000 €.

 

 

 

 

Commenter cet article

jpb 13/01/2007 10:38

Je viens de finir quelques images en 3D d'un projet qui favorise les transports maillés sur un territoire donné, avec comme objectif de stopper l'hécatombe de 5000 morts par ans sur les routes en France, et de le faire fonctionner à l'aide des énergies renouvelables. Cela ne peut être qu'un projet collaboratif et collectif, mené au niveau européen pour avoir une compatibilité de fonctionnement. Cela ne peut donc que vous intéresser. Pour vous faire une idée et une opinion:

http://jeanpierre.becker.free.fr/monorail/index.html

L'analyse technologique permet l'innovation. Ensuite le politique doit organiser le capital risque nécessaire à la mise en place au niveau européen de l'ensemble du système, un peu comme Airbus.

Le projet est public, et je ne l'ai pas breveté, il est par essence dans le domaine public.