Développer en commun des technologies et des procédés pour diminuer de moitié le bruit des aéronefs et les émissions de CO2, et de 80 % les émissions d’oxyde d’azote (NOx). (Usine Nouvelle, 13/10/06)

Publié le par François Alex

L'actualité de l'industrie : emploi, formation, santé, recyclage, transport avec L'Usine Nouvelle

Neuf constructeurs européens de l’aéronautique ont signé à Vienne un accord pour lancer le programme de recherche « Clean Sky », visant à réduire les émissions polluantes et le bruit dans le transport aérien. Le groupe comprend Airbus, Dassault Aviation, Alenia, AgustaWestland et Eurocopter, parmi les constructeurs, Rolls Royce et Safran parmi les motoristes, Thales et Liebherr Aerospace parmi les équipementiers. Ces industriels se sont engagés à développer en commun des technologies et des process pour diminuer de moitié le bruit des aéronefs et les émissions de CO2, et de 80 % les émissions d’oxyde d’azote (NOx).

Doté d’un budget prévisionnel de 1,7 milliard d’euros (y compris des financements européens en cours de demande), « ce programme est le plus important jamais initié dans le domaine aéronautique », a précisé l’association AeroSpace & Defense, qui tenait sa convention annuelle à Vienne. Janez Potocnik, commissaire européen à la recherche, a placé ce programme dans le cadre d’un partenariat de recherche public-privé.

G.L-B.

vendredi 13 octobre 2006

@ Rédaction L'Usine Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article