Le but du programme européen CLEAN SKY est d'améliorer radicalement l'impact du Transport Aérien sur l'environnement (réduction du bruit, émissions et consommation de carburant) (Airbus, 19/07/2006)

Publié le par François Alex

L'article ci-dessous semble se faire l'écho des déclarations récentes de Ségolène Royal sur la nécessité de préparer l'"après-pétrole" en suivant l'exemple de la Suède et de protéger l'environnement en luttant notamment contre le réchauffement climatique. De plus, au cours d'une interview donnée à FR2 le 15 juin dernier, elle avait déclaré son intention de créer un un "trio aéronautique" tourné vers les PME innovantes, constitué des régions Midi Pyrénées, Aquitaine et Poitou Charentes

Le Programme CLEAN SKY (Ciel Propre) marque un tournant dans la recherche aéronautique : au lieu de privilégier, comme par le passé, la performance ou la baisse des coûts, le Transport aérien, conscient de de ses responsabilités sociétales, privilégie dans ses choix scientifiques et techniques la protection de l'environnement.

Sept grands constructeurs aéronautiques européens signent une lettre d'intention en faveur d'une initiative technologique commune "CLEAN SKY"

19 juillet 2006

Sept grands constructeurs aéronautiques européens – Airbus SAS, Dassault Aviation, Eurocopter SAS, Liebherr-Aerospace Lindenberg GmbH, Rolls-Royce plc, Safran et Thales - ont signé une lettre d'intention en faveur d'une Initiative Technologique Commune, ITC (ou JTI, "Joint Technology Initiative"), visant à l'élaboration d'une politique innovante “Clean Sky”. L'ITC Clean Sky constitue le plus grand projet de recherche jamais réalisé sous l'égide de la Commission Européenne, et devrait se dérouler sur sept ans, avec un budget global estimé à environ 1,7 milliards d'Euros.

L'ITC “Clean Sky” est un vaste programme de recherche technologique axé sur l'innovation. Son but est d'améliorer radicalement l'impact du Transport Aérien sur l'environnement et de proposer des technologies et des solutions innovantes qui permettront des changements substantiels dans les domaines de la réduction du bruit, des émissions et de la consommation de carburant pour la prochaine génération d'avions et les composants et opérations associés.

Son but est de démontrer et valider les avancées technologiques qui sont requises pour répondre aux objectifs environnementaux fixés par le Conseil Consultatif pour la Recherche Aéronautique en Europe (ACARE).

 

 

 

 

 

 

Les objectifs d'ACARE à l'horizon 2020 incluent une réduction de 50 pour cent des émissions de CO2 grâce à une réduction substantielle de la consommation de carburant, une réduction de 80 pour cent des émissions de NOx et une réduction de 50 pour cent du bruit extérieur. Ils visent également une conception écologique du cycle de vie des produits, couvrant les aspects fabrication, maintenance et destruction.

L'ITC Clean Sky s'appuie sur un financement de la Commission Européenne à hauteur de 50%, les 50 pour cent restants devant être apportés par les sociétés signataires de la Lettre d'Intention et par les autres partenaires qui viendront se joindre à cette initiative.

Le projet de recherche sera un projet phare pour l'Europe, permettant à l'industrie de fédérer les universités, les instituts de recherche et les PME pour travailler ensemble afin de minimiser l'impact environnemental pour l'avenir.

Un accord définitif devrait intervenir au début de l'année prochaine.

L'ITC Clean Sky sera gérée de la même manière qu'un programme industriel. Elle sera dotée d'une structure de management comprenant une Assemblée Générale, un Comité Exécutif, et un Directeur et son personnel.

Source : AIRBUS
2006-07-20
Web : http://www.airbus.com 

Commenter cet article