Le phénomène Facebook a conquis le monde (Figaro, 13/08/08)

Publié le par François Alex

PDG de FacebookLe phénomène Facebook a gagné le monde. En juin 2008, le site social a compté 132 millions de visiteurs uniques, soit un boom de 153 % en un an. Du coup, Facebook est devenu le premier réseau social au monde devançant MySpace, dont la fréquentation a atteint 117,5 millions de visiteurs, soit une hausse de 3 %. Toutefois Facebook doit encore rattraper son rival en nombre de membres inscrits. Le site fondé par le jeune Mark Zuckerberg compte aujourd'hui 90 millions de comptes actifs au cours du dernier mois, contre 120 millions d'utilisateurs pour MySpace. Un engouement lié au fait que «les marques américaines établies se sont massivement tournées vers les marchés en croissance», explique Jack Flanagan, vice-président de comScore.

La fièvre des réseaux sociaux se propage désormais de Bogota à Manille, de Budapest à Séoul. Les internautes de ces pays se passionnent, comme leurs congénères américains, pour ces sites communautaires sur lesquels on reconstitue son cercle d'amis ou de contacts professionnels afin de partager avec eux informations, rendez-vous ou parties de Scrabble. L'audience internationale de l'ensemble des sites comme Facebook, Orkut, MySpace et Skyrock.com a progressé de 25 % en un an. Au total, en juin, plus de 580 millions d'internautes ont traîné leurs guêtres numériques sur une de ces plates-formes, rapporte l'institut de mesure d'audience américain comScore. 

Adaptation aux marchés locaux

Le dynamisme des marchés étrangers compense l'arrivée à maturité du marché américain, où ces sites n'ont séduit «que» 9 % de nouveaux visiteurs par rapport à juin 2007. Avec respectivement plus de 200 millions et 165 millions de visiteurs, l'Asie et l'Europe sont les régions les plus friandes de réseaux sociaux. En croissance de 66 %, le Moyen-Orient et l'Afrique rattrapent leur retard (30 millions de visiteurs) à grand pas.

Facebook a touché les fruits de ses efforts d'internationalisation. Le lancement des versions en langues espagnole, allemande et française en début d'année a été un succès. Sa fréquentation en Europe a ainsi progressé de 303 %, à 35,3 millions de visiteurs et se rapproche de l'audience américaine.

Version hispanophone du site aidant, le trafic en Amérique latine a bondi de 1 055 % ! Le Chili, le Venezuela, l'Argentine et la Colombie affichent ainsi les plus fortes progressions du nombre de membres entre 2 197 % et 246 %, selon une étude du blog Inside Facebook. La Colombie et le Chili sont ainsi les cinquième et sixième plus grandes communautés de membres, hors États-Unis, de Facebook.

Autre explication de cet essor international : UniversalMcCann note que les pays aux taux de pénétration les plus élevés de ces réseaux sociaux sont ceux avec le plus grand niveau d'émigration : Philippines (83 %), Hongrie (80 %), Pologne (77 %) et Mexique (76 %), quand ce niveau est de 33 % en France. 

Le Brésil préfère Orkut

Il y a toutefois des exceptions à ce succès. Ainsi, le Brésil ne figure pas parmi les 25 premiers marchés de Facebook. Pourtant, selon le rapport «Social media tracker» publié par l'agence UniversalMcCann en mars, le pays le plus vaste d'Amérique latine abrite les internautes les plus actifs sur les réseaux sociaux. Ainsi, 56 % des internautes brésiliens se connectent et modifient leur page de présentation de ces sites une fois par jour. Mais Facebook doit y affronter la concurrence du réseau local Orkut, qui absorbe 86 % du marché brésilien des réseaux sociaux, selon UniversalMcCann.

La même résistance d'acteurs locaux forts existe sur les marchés allemands, avec StudiVZ, japonais, avec Mixi.jp, coréen, avec Cyworld, et en Chine avec qq.com et Xiaonei. Et le retard à rattraper est conséquent. Dans l'archipel nippon, Mixi compte ainsi 12,7 millions de visiteurs uniques selon comScore. Même en triplant son audience en un an, Facebook plafonne à 538 000 visiteurs par mois. Même l'américain MySpace, pourtant numéro deux sur ce marché, ne réunit que 1,2 million de visiteurs japonais.

Le phénomène Facebook a conquis le monde

Marie-Catherine Beuth
13/08/2008 | Mise à jour : 20:19 |
Commentaires 10 
En juin, 580 millions d'internautes dans le monde ont visité des sites sociaux.

Commenter cet article