Raphaëlle Bacqué, auteure, avec Ariane Chemin, de "La Femme fatale" (Albin Michel, mai 2007), était l'invitée des forums de nouvelobs.com vendredi 8 juin, de 12h30 à 15h00 (Nobs, 08/05/2007)

Publié le par François Alex

bacque.jpgRaphaëlle Bacqué, journaliste au service politique du Monde, auteure, avec Ariane Chemin, de "La Femme fatale" (Albin Michel, mai 2007), était l'invitée des forums de nouvelobs.com vendredi 8 juin, de 12h30 à 15h00.

Thème du forum : les dessous de la campagne présidentielle la candidate socialiste, Ségolène Royal.

Vous pouvez lire les réponses en
cliquant ici.

thème du forum :

La campagne de Ségolène Royal.
Aujourd'hui
de 12h30 à 14h56
Avec Raphaëlle Bacqué,
journaliste au service politique du "Monde", auteure, avec Ariane Chemin, de "La Femme fatale" (Albin Michel, mai 2007)
Question de : jenny
tres bonne campagne.segolene aurait battue tous les autres U M P .SARKO A L ART ,comme un certain furher,d inoptiser les foules.Qu en pensez vous? jenny
Réponse : La gauche avait effectivement des atouts pour l´emporter et notamment le souvenir du 21 avril 2002 qui poussait au vote utile. Sans doute, avec une bonne campagne, un meilleur rassemblement du PS derrière la candidate et une moins grande confusion sur le fond, elle aurait pu l´emporter. Mais cela n´a justement pas été le cas. C´est tout l´objet de notre enquête: comprendre les raisons de la défaite. Elles sont évidemment profondes (manque de renouvellement du PS et de son corpus idéologiques) et conjoncturelles (manque de confiance réciproque entre Ségolène Royal et les "éléphants", impréparation de la candidate etc...) J´ajoute que Nicolas Sarkozy, lui, avait entamé la rénovation de la droite, rassemblé son camps.
Question de : Internaute
Vous auriez eu toute votre place à "Radio Paris" et à "Je suis partout" Une morale, les collabos sont rattrapés par l´Histoire Méfiance, le Sarkozysme durera moins longtemps que vous ne l´imaginez
Réponse : Vous êtes manifestement dans une grande confusion d´esprit, une grande méconnaissance de l´Histoire et vous n´avez évidemment pas lu notre livre. Je ne vois pas en quoi une enquête journalistique sur une campagne électorale s´apparente aux dénonciations racistes et antisémites des journaux collaborationnistes de l´occupation...
Question de : Internaute
Je trouve que cette femme a un caractère hors du commun. Elle ne montre pas ses sentiments - est ce une impression ?
Réponse : Oui, elle a, à bien des égards, une personnalité exceptionnelle et l´image qu´elle donne est souvent très éloignée de la réalité. C´est ce qui a été aussi l´une des motivations de notre enquête.
Question de : Internaute
Je ne lis plus le Monde c´est un journal de droite et sous influence des puissances de l´argent. Comment pouvez vous parler de socialisme ?
Réponse : Pfffft... comment pouvez-vous affirmer une telle chose si vous ne le lisez plus?
Question de : Internaute
Bonjour, Pourquoi avoir fait ce livre pendant des élections et non pas après?Ne trouvez-vous pas que votre livre est comme celui de Besson, écrit pour "flinguer" la gauche? Léna
Réponse : Cette enquête porte sur la campagne de Ségolène Royal. Le meilleur moment pour la publier était bien de le faire après le second tour de la présidentielle, non? Nous n´avons pas du tout eu le sentiment de flinguer la gauche, mais bien la volonté d´enquêter sans tabou sur elle. Libre à vous de ne pas vouloir comprendre pourquoi cette campagne à échoué. Vous pouvez parfaitement refuser toute analyse et inventaire. Mais nous, comme journalistes, notre devoir est de rapporter et de comprendre ce qui s´est réellement produit, au delà de l´image ou du message que les responsables politiques veulent donner.
Question de : Internaute
quelle est la date prévue pour votre transfert au journal Voici ou Closer?
Réponse : C´est amusant, comme expérience. Nous reconnaissons toujours les personnes qui n´ont pas lu notre livre. Ces dernières sont généralement obsédées par la vie privée, s´insurgent, insultent. Celles qui l´ont lu ne parlent que de politique, car notre enquête est une enquête politique. Nous n´abordons la vie privée que dans un chapitre (sur 20) et parce qu´elle a des conséquences sur la vie politique. Comment croire que lorsqu´une candidate et un patron de parti forment un couple, il n´y a aucune interaction privé/public? Croyez-vous vraiment que les responsables politiques sont de purs esprits. Considérez-vous que lorsqu´une candidate fait appeler par son fils et son frère, comme nous le racontons dans notre livre, la direction d´un magazine pour faire déplacer une journaliste, il s´agit de vie privée?
Question de : Internaute
Quelles sont les causes de l´échec de Royal ?
Réponse : Elles sont multiples. Elles tiennent d´abord au manque de rénovation du PS, je l´ai déjà dit. A la confusion et à un certains cynisme idéologique. Nous avons mille fois entendu des dirigeants du PS fustiger en privé le projet socialiste qu´ils défendaient en public, critiquer les 35h par exemple, en privé, et proposer d´en étendre l´application en public. Cela tient aussi à l´impréparation de la candidate, peu au point sur l´économie et la politique étrangère notamment. A l´incroyable désorganisation de son équipe de campagne. Enfin, au conflit entre la candidate et le PS, entre les deux équipes, entre SR et François Hollande.
Question de : Internaute
Mm Chemin: Vous avez eu bien du mal dans l´émission "la bande à Bonnot" a vous défendre.Accusée d´avoir fait un livre trash, people par les journalistes,votre plaidoirie ne m´a pas convaincue: votre ton acerbe à la limite de la "teignerie" vous a valu la question suivante: "destestez-vous Ségoléne Royal"... Vous avez été recue dans tous les médias (sympas les copains journalistes)..il est vrai que Royal fait vendre! (le livre de Besson) Alors ma question est pourquoi Royal vous exsaspere t-elle a ce point? La solidarité féminine? etes-vous bien convaicue de ce que vous dites?Et à quand un livre "trash" sur Sarkozi? Bon je n´ai pas lu votre livre, tout comme celui de Besson ou Begag: je déteste les étalages de linge sale!
Réponse : Voilà la preuve supplémentaire de ce que je disais tout à l´heure: vous n´avez pas lu notre livre, donc vous phantasmez dessus. Si vous attendez des secrets d´alcove, évidemment, vous serez déçues, il n´y en a aucun...
Question de : Internaute
Pour préciser ma question, est-ce Royal qui a fait des erreurs ou bien Sarko qui a fait une très bonne campagne ?
Réponse : Les deux, bien sûr. Ségolène Royal a fait des erreurs, je les ai pointé tout à l´heure, et Sarkozy a fait une bonne campagne: bon timing, stratégie claire (ramener les électeurs du FN, rallier une partie des catégories populaires, rassembler la droite). Pour autant, Sarkozy a souvent déraper dans sa campagne et si la gauche avait été plus performante, il y avait sans doute une possibilité de le contrer. J´ajoute enfin que Ségolène Royal a pris un risque en s´adressant à la gauche avec des thèmes plutôt de droite: l´ordre, les drapeaux etc... Cela a souvent semé la confusion auprès de ses électeurs.
Question de : Internaute
Bonjour, Que pensez-vous de la nomination de journalistes parmi les conseillers de Sarkozy (catherine Pégard du Point, Bénamou): cele met-il en cause l´indépendance de ces journaux en plus de l´indépendance de ces journalistes?
Réponse : Cela donne toujours une très mauvaise image de la presse, parce que cela accrédite l´idée d´une collusion. Malheureusement, cela existe depuis très longtemps. Au moment de la victoire de la gauche en 1981, plusieurs journalistes sont entrés dans les cabinets ministériels, ont accepté des postes officiels distribués par le pouvoir. Ma conviction personnelle est qu´un journaliste doit toujours se tenir éloigné du pouvoir, quel qu´il soit.
Question de : Internaute
comment faire comprendre à un homme ( une femme) politique, grisé (ée) par des meetings où de très nombreuses personnes l´acclament qu´il y a à l´extérieur de ces réunions une bien plus grand quantité de personnes qui détermineront leur vote en fonctions de réalités et non en fonction d´images?
Réponse : C´est une très bonne question. C´est justement ce qui a manqué à Ségolène Royal. Elle n´avait pas autour d´elle de conseiller capable de lui dire plus lucidement la réalité. Jusqu´à trois jours du second tour, elle a réellement cru qu´elle allait gagner et beaucoup de ses proches ont pris les 60 000 personnes présentes au meeting du stade de Charlety pour la marque de sa possible victoire. Un meeting, des audiences télévisées n´ont jamais fait une élection. De même que l´image n´est efficace que lorsqu´elle correspond à une réalité politique.
Question de : Internaute
Bonjour, Aviez-vous imaginé qu´en écrivant votre livre, on ne retiendrait QUE le problème conjugal du couple Royal/Hollande ?
Réponse : Très bonne question encore! Et la réponse est non. Je suis très frappées de l´incroyable émotion suscitée par une enquête qui -je vois que vous l´avez lu- n´a absolument rien de choquant ou d´indécent. Nous avons d´ailleurs été invitées à une conférence devant les correspondants étrangers à Paris (Times, Indépendant, Guardian, Suddeutsche, Reppublicca, Pais, journaux scandinaves, washington post etc...): ils nous jugeaient incroyablement pudibondes et aimables pour Ségolène Royal. La France a manifestement un problème: sa presse n´est pas assez audacieuse, la gauche a du mal à se remettre en question. C´est donc vrai, le problème conjugal a étouffé ce qui fait la matière première de notre livre: le décryptage d´une campagne. Cependant, la lecture de notre livre et un très bon bouche à oreille font que nous sommes maintenant essentiellement invitées à des débats politiques.
Question de : Internaute
bonjour,* pensez-vous vraiment que royal veux prendre les rênes du ps?
Réponse : Oui. Elle va devoir, si elle veut être la candidate en 2012, ce qui paraît être son ambition, prendre le PS ou au moins le maîtriser. Elle a d´ailleurs déjà annoncé qu´elle déposerait sa propre motion, donc qu´elle construirait son propre courant.
Question de : Internaute
Bonjour, Je lis ce matin que votre livre est en tête des ventes, et je vous en veux un peu, voyez-vous... parce qu´une Sarkozyste, fan absolue, m´a dit hier qu´elle a lu "Femme fatale" et que tout le monde devrait le lire pour comprendre à quoi on a échappé ! Ce genre de truc me déprime, pas vous ?
Réponse : Je laisse les lecteurs libres de leur jugements... Mais si votre amie sarkozyste l´a lu, je peux vous dire que les lecteurs qui lisent notre enquête, qui nous invitent dans des débats, qui nous réclament des dédicaces, sont en grande majorité des électeurs de gauche qui ont bien vu que quelque chose ne fonctionnaient pas dans cette campagne et veulent comprendre pourquoi.
Question de : Internaute
Vos patrons n´enragent-ils pas de vous voir garder des infos sur le coude ppur en faire des bouquins ? Pourquoi n´at-om pas pu lire dans Le Monde les scoops de votre bouquin. Merci de votre reponse.
Réponse : Plusieurs des élements de notre enquête sont parus dans le Monde, contrairement à ce que vous dites. Mais, au Monde, nous ne suivions pas au jour le jour la campagne de Ségolène Royal car nous sommes, Ariane et moi, grands reporters.
Question de : Internaute
Donc si Ségolène Royal a décidé d´être candidate pour "faire la nique" à son compagnon infidèle... je me demande, pour vous deux, qu´est-ce qui vous a poussé à écrire ce bouquin ?.. mes idées ne vont pas spécialement au PS, mais je trouve que vous vous êtes abaissées avec ce bouquin en flirtant avec les idées de Voici.. c´est dommage pour vous et vous n´êtes plus lues ou écoutées avec le même sérieux !
Réponse : Voilà de nouveau quelqu´un qui n´a pas lu le livre! Nous n´écrivons pas qu´elle a été candidate pour "faire la nique" comme vous dites à FH. Nous n´employons pas ces mots, relatons des faits plus subtils, un récit plus nuancé. Je ne vais pas résumer le livre ici, mais lisez-le.
Question de : Internaute
Quels sont aujourd´hui les rapports de force au sein du PS ? Ségolène Royal dispose-t-elle encore de soutiens dans l´appareil du parti ?
Réponse : SR est dans une situation intéressante: elle est probablement minoritaire dans les instances dirigeantes (Bureau national, conseil national), mais elle reste indéniablement la plus populaire devant les militants. La bataille qui s´annonce est donc celle-ci: si elle veut faire modifier le calendrier (par exemple demander la réunion d´un congrès anticipé ou réclamer qu´il y ait désormais un(e) président(e)du PS et un 1er secrétaire,) toutes choses décidées dans les instances du parti, elle aura du mal à trouver une majorité (sauf si certains de ses adversaires sont d´accord avec ses choix). En revanche, pour la désignation du candidat, ce sont les militants qui votent. Si cette désignation avait lieu aujourd´hui, on peut parier qu´elle serait à nouveau élue par les militants, comme en novembre 2006.
Question de : Internaute
François Hollande est-il encore en mesure d´aider (ou en a-t-il envie ?) Ségolène Royal à prendre le leaderschip du PS ?
Réponse : Il est manifestement très partagé: il veut aller au bout de son mandat, alors qu´elle a d´abord songé à accélerer les choses. Elle évoque la rénovation, mais ne veut pas trop remettre en cause le fait qu´il ne l´a pas engagée en 2002. Enfin, ils ont toujours de nombreux désaccords, notamment sur la nécessité ou pas de faire des alliances électorales avec le centre.
Question de : Internaute
non... une remarque: ce que je trouve le plus dégradant est que ce livre est écrit par deux femmes...beuark! Jacques
Réponse : Cela vous ennuie que deux femmes enquêtent? Je crois que vous avez une vision des femmes dépassées. Nous considérons que les femmes politiques ne sont pas des mineures ni de petites choses fragiles, mais au contraire des responsables politiques dignes du même intérêt que les hommes, selon les mêmes règles de l´enquête que nous appliquons aux hommes. je suis désolée que vous pensiez encore que les femmes politiques ne sont pas au même niveau que leurs homologues masculins...
Question de : Internaute
je n´ai pas de question.Je n´aime pas ce livre et n´ai pas apprécié la précipitation à le faire paraître.Pour moi ce n´est pas de l´info mais du voyeurisme un peu triste qui peut nuire aux personnes citées et je n´en comprens pas la grande utilité.Ca fait cancan de bonne femme
Réponse : Vous ne l´avez pas lu...
Question de : Internaute
Vous travaillez toutes les deux au Monde. Alors, deux questions : comment vivez-vous la crise que traverse votre journal ? que pensez-vous des prises de position de Claude Perdriel sur cette affaire ?
Réponse : Le journal n´est pas en crise et je peux vous assurer que l´on ne s´écharpe pas dans les couloirs. Nous allons trouver un nouveau patron du groupe, les candidats en lice sont de très bonne qualité, et c´est la tradition du Monde. Claude Perdriel s´est exprimé comme actionnaire et ami de JMC, c´est son droit le plus strict. Il n´a pas été suivi.
Question de : Internaute
bonjour, faites vous partie des journalistes qui ont voté pour la reconduction de Jean Marie Colombani ?
Réponse : Ariane et moi sommes amies, nous travaillons souvent ensemble et nous n´avons pas voté de la même façon... Vous voyez, nous sommes le meilleur exemple du fait que ce débat interne n´a pas occasionné de déchirures.
Question de : Internaute
Qu´un journaliste de Voici ou de Marianne fasse un livre de ce genre, je comprendrais, mais... Le monde, quand même ?!
Réponse : Comme vous êtes obsédés par les secrets d´alcove! Je vois souvent des gens comme vous, choqués par quelque chose qu´ils imaginent sans l´avoir lu. Puis soudain, dans la coulisse ou dans les diners en ville, diffusant les pires ragots. C´est exactement le contraire de notre philosophie. Nous ne ragotons pas en privé sur des phantasmes et des rumeurs. Nous enquêtons et ne publions que ce qui a une conséquence politique. Si vous lisez notre enquête, vous verrez qu´il ne s´agit que de cela.
Question de : Internaute
Visiblement, vous ne prebez pas Ségolène pour une lumière. Bon, mais maontentat, ce qui devant nous ce sont au moins 5 années Sarkozy. Cela ne vous fait-il pas peur ?
Réponse : Nous ne prenons pas du tout SR pour une sotte. Nous la pensons au contraire très déterminée, assez forte psychologiquement. Quand à Nicolas Sarkozy, il est évident que la presse devra enquêter minutieusement et sans relache sur lui, ses équipes, son pouvoir. J´ai d´ailleurs déjà publié plusieurs enquêtes sur lui dans le Monde (la construction de son rapports aux médias, ses liens dans le monde économique, ses choix politiques, son histoire personnelle etc...) et nous pensons clairement que les journalistes doivent être sans indulgence pour le pouvoir.
Question de : Internaute
Quand allez-vous écrire un livre sur Sarko aussi vif que celui que vous avez commis sur Ségo ? Encore faudrait-il en avoir le courage. C´est quand même une autre paire de macnhes !
Réponse : Très vite, j´espère.... Le courage ne nous manque pas.
Question de : Internaute
Où en sont les ventes réelles de la Femme fatale ?
Réponse : Pour les ventes, nous ne savons pas exactement. Le tirage du livre (nous en sommes à la 11ème réedition) est de 320 000 exemplaires.
Question de : Internaute
Bravo pour votre livre, remarquable. Avez-vous eu des problèmes avec votre hiérarchie ou avec le reste de la rédaction après sa parution ?
Réponse : Merci! Non, pas de problème avec la hiérarchie, puisqu´il est de tradition au Monde, comme d´ailleurs dans la plupart des journaux, que les journalistes aient la liberté d´écrire des livres.
Question de : Internaute
Si votre hypothèse est juste: SR se serait présentée à l´élection présidentielle par défi amoureux, pourquoi ne pas y trouver une énergie romanesque fabuleuse dont est remplie l´histoire de France ? Dans les médias, la réussite de Rachida Dati n´est absolument pas traitée de la même manière: serait-elle , elle, plus blanche que blanche?
Réponse : Nous n´écrivons pas que c´est l´unique raison, mais il est clair pour nous que son conflit avec FH a joué un rôle dans sa candidature et ensuite dans la campagne. Pour Rachida Dati, je ne comprend pas bien votre question.
Question de : Internaute
Avez-vous voté pour Ségolène Royal ?
Réponse : C´est un débat que nous avons souvent dans la presse: les journalistes doivent-ils révéler leur vote? Personnellement, j´y suis opposée, parce que je pense que cela n´a pas de sens réel. J´enquête de la même façon sur la droite ou sur la gauche, j´ai écrit des livres sévères sur Chirac et Ariane sur Jospin. Enfin, je connais beaucoup d´électeurs qui ont voté SR par discipline de gauche sans adhérer à ce qu´elle était. Donc, comment s´y retrouver? Pour vous mettre sur la piste, je vous rappelerai cependant que nous appartenons à un journal qui est de tradition centre-gauche et a appelé à voter Ségolène Royal à la présidentielle...
Question de : Internaute
Les rapports qu´entretient Nicolas Sarkozy avec les médias ne vous font-ils pas peur ?
Réponse : Oui, bien sûr et cela suppose une vigilance accrue. Malheureusement, l´expérience me montre que ce que la presse a souvent le plus à craindre, c´est son conformisme et la lâcheté, plus encore que les pressions. Je ne dénie pas à un responsable politique le droit de raler après un de mes papiers et cela arrive, venant de la droite ou de la gauche. Mais je publie tout de même, je tiens le coup et généralement, je peux vous le dire, ce responsable n´y revient pas à deux fois.
Question de : Internaute
N´est-ce pas un peu court de résumer une prise de décision telle que celle de se présenter à la présidentielle à un seul problème de couple ? Vous savez bien, comme tout le monde, que Ségolène Royal érait dévorée d´ambition bien avant ce que vous racontez.
Réponse : Mais nous ne résumons pas sa candidature à cela! Nous racontons au contraire son ambition, sa tentative en 95 etc... La différence est que jusque là, il y avait un arbitrage qui se faisait entre eux (on l´a vu lorsqu´elle a été ministre et pas lui). Là, cet arbitrage n´a pas eu lieu. Ségolène Royal a perdu ses réserves, s´est lancée, sans plus se soucier de compromettre ou pas la candidature de son compagnon. C´est son droit le plus strict, mais cela fait aussi partie de l´histoire et de la vérité de le raconter.
Question de : Internaute
Vous avez suivi professionnellement une candidate_optique Le Monde_ Vous avez ensuite transformé ce travail en opportunité pour rédiger un livre la concernant_optique Voici_Trouvez-vous cela déontologiquement correct?
Réponse : Non, nous ne suivions pas Ségolène Royal pour le Monde, c´était Isabelle Mandraud
Question de : Internaute
Je trouve un peu étrange que le livre de ces journalistes soit sorti tout de suite après le 6 mai.Je n´ aime pas cette façon de se faire de l´ argent facilement. A quand un livre sur Sarko et sa femme qui contrairement à ce que dit Mme Bacqué est très impliquée dans la vie politique faisant partie de l´UMP ?
Réponse : Pourquoi dites-vous "contrairement à ce que dit Mme Bacqué"? Je suis entièrement d´accord, Cécilia Sarkozy a évidemment un rôle politique, ne serais-ce que dans l´avis qu´elle donne sur l´entourage de son mari. Je l´ai écrit, décrit, maintes fois dans le Monde et je continuerai évidemment à enquêter sur son rôle. Sur la première partie de votre question je crois avoir déjà répondu: c´est une enquête sur sa campagne. Elle ne peut donc pas sortir avant l´épilogue. Elle ne peut non plus sortir en septembre, car le PS sera alors dans un autre débat. Nous sommes donc sortis le 10 mai. Franchement, c´était la date la plus logique.
Question de : Internaute
n´y a -t-il pas trop de connivence entre les journalistes et les politiques qui à force de sez cotoyer finissent par vivre ensemble pour gagner du temps...et perdre toute crédibilité!!!
Réponse : Oui, nous appartenons à une génération arrivée dans le journalisme au moment de la révélation de l´existence de Mazarine et de l´affaire Botton. Une première affaire sur le silence des médias pendant près de 20 ans, alors même que Mazarine était logé dans une résidence d´état, que les écoutes téléphoniques ont été en parties lancées pour la "protéger", de même que la cellule de gendarmes de l´Elysée. Une seconde affaire, de droite celle-là, dont une partie soulignait la collusion entre presse et pouvoir. Cela nousa convaincu qu´il ne doit pas y avoir de sujet tabou pour l´enquête et que l´indépendance est la règle absolue.
Question de : Internaute
Pensez vous que ,si les Législatives confirment les présidentielles ,Ségolène fera retraite comme Jospin ,en se pensant carbonisée au plan politique ,ou bien qu´elle rebondira ... avec le sourire ???,
Réponse : Pas du tout! Elle n´a aucune envie de se retirer et a bien l´intention, au contraire de se représenter. Elle a d´ailleurs dit à son équipe de campagne "Mitterrand s´y est pris à trois fois pour gagner, j´espère que deux me suffiront..."
Question de : Internaute
Une éventuelle alliance Royal/DSK va semble-t-elle toujours possible aujourd´hui ou ces deux personnalités sont-elles vraiment inconciliables ?
Réponse : Une "alliance" me paraît difficile, vu le degré de haine, mais ils seront bien obligés de travailler ensemble.
Question de : dudu
Bonjour, A quoi attribuez-vous la défaite de Ségolène Royal? Sentait-elle qu´elle allait perdre l´élection présidentielle après la polémique sur les personnes handicapées? Je ne suis pas de droite mais j´ai trouvé son comportement (agressivité, interrompre les autres interlocuteurs, ne pas répondre directement à la question posée, ne pas parler de l´international, etc.) inadmissible lorsqu´on se présente à une telle élection. Même si je ne suis pas une fan de Nicolas Sarkozy, je l´ai trouvé plus posé, connaissant ses sujets à quelques détails près. Mme Royal cherchait la polémique alors que ce qu´on attendait d´elle était de pouvoir exposer des idées claires, réalistes, réalisables. Elle s´imaginait sans doute que l´affrontement permettait de se faire davantage entendre. Elle a vraiment raté cet épisode. Enfin, ce qui me gênait profondément avec elle était qu´elle utilisait des jargons qui ne voulaient rien dire, des pléonasmes ("démocratie participative", "la France présidente", etc.). Pense-t-elle que ces expressions confuses (même si je ne suis pas de droite, donc pas de l´UMP, j´ai été contrainte de voter pour N. Sarkozy au 2ème tour) lui permettent d´élargir l´électorat socialiste?
Réponse : Le débat de l´entre-deux tours n´a sans doute pas changé grand chose car le retard électoral de Mme Royal était déja net (5 points) après le premier tour. Sur le vocabulaire, nous y consacrons plusieurs pages car c´est une des marques de fabrique de SR. Effectivement, son mélange de mysticisme (un vocabulaire et des expressions tout droit tirés des évangiles: "je gravirai la montagne", "aimez-vous les uns les autres", "il faut aider son prochain"), sa façon de piocher dans les études du sémiologue Alain Mergier ("le donnant/donnant") son goût insatiable pour les sondages lui ont fait produire un programme et un vocabulaire qui a pu paraître très déroutant. Notamment aux catégories populaires dont beaucoup d´études fines ont montré qu´elles ne comprenaient pas toujours ce que disaient SR alors qu´elles comprenaient mieux Sarkozy
Question de : siemens
Comment comprendre la réaction malsaine des Royal-Hollande et leur demande exhorbitante de dommages ET INTERETS ?! Finalement le(la) socialiste est l´avatar abatardi du capitaliste qu´il conspue ! Money, money ! Après la déclaration à l´ISF (mais "je n´aime pas les riches"), et la minoration de leur déclaration de patrimoine, voici la presse comme moyen de remplir la cassette. Bon, tout ça pour vous dire : continuez, et rappelez-leur (c´est un classique pour un dirigeant socialiste) : "Seule la vérité est révolutionnaire" (Maiakovski)
Réponse : Il est vrai que c´est tout à fait inédit. Jamais un responsable politique n´a réclamé une telle somme. Mais ce qui nous frappe surtout, c´est qu´il n´ya aucune contestation des informations contenues dans le livre, pas de demande de suppression d´extraits ou d´ajouts. Et qu´ils ont attendu quatre semaines pour déposer une assignation après avoir annoncé, avant même la parution du livre qu´ils en demanderaient l´interdicion...
Question de : Internaute
J´ai assisté dimanche 3 juin à Montpellier à un débat de trés grande qualité(et d´une grande courtoisie) entre Ariane Chemin,Raphaelle Bacqué et Marie Eve Malouines sur une question centrale :le droit au franchissement (ou non) de la ligne jaune qui ,pour des personnages politiques, sépare non pas vie publique et vie privée , mais vie strictement privée d´une part, eléments de la vie privée ayant des incidences sur la vie publique de ces personnalités(et donc sur celle de leurs concitoyens)d´autre part. Un seul regret:la médiocre qualité des relances et questions de l´animateur(du style:pourquoi des salariées(sic) du quotidien Le Monde qui avaient connaissance des problèmes dont il est question dans le livre n´ont elles pas livré leurs infos aux lecteurs du journal;sous entendu:les journalistes ont ils le droit d´écrire et de vendre des bouquins?R Bacqué a d´ailleurs trés vite et trés bien répondu à cette remarque st.p.de.je laisse les points de suspension. Reste une vraie interrogation:la question du" qui décide que la ligne jaune est ou non franchie" va etre réglée dans le cas présent par la justice Mais je ne suis pas persuadé qu´en se bornant à confier aux seuls tribunaux le soin de juger s´il y a eu ou non manquement aux règles de droit, on arrivera à convaincre l´opinion publique que les regles éthiques ont (ou n´ont pas ) été respectées par nos 2 brillantes journalistes. Ne faudrait il pas envisager en France la création d´une instance type Conseil de Presse(comme au Quebec),susceptible de servir de référence,sur le plan déontologique, aux milieux professionnels.(j´ai bien dit Conseil de presse et non Ordre) .Ma question est donc la suivante:Ariane Chemin ,Raphaelle Bacqué et Marie Eve Malouines sont elles favorables à la création en France d´un véritable Conseil de Presse? Ne pensent elles pas que le débat occasionné par la publication de leurs best sellers pourrait constituer le coup d´envoi d´une campagne sur ce thème.? NB:l´une d´entre vous a fait référence à la culture janséniste du journal Le Monde jugé un peu trop prude en matière de traitement des questions de vie privée.Un mot simplement pour indiquer que la doctrine janséniste repose sur la notion de restriction de la liberté humaine ,la grace étant accordée dés leur naissance à certains et pas à d´autres.J´espère que mon quotidien préféré est un janséniste dissident. Jean Claude
Réponse : C´était un très intéressant débat, en effet. Je crois, à vrai dire, que la presse évolue en raison des circonstances. Jamais nous n´avions été ainsi confrontés à un "couple" politique: une candidate et un patron de parti compagnons dans la vie. Je ne suis pas forcément favorable à un conseil de la presse, je crois que chaque journal doit choisir lui-même. Les choses évoluent, cependant. je me souviens par exemple de l´affaire Elf, il y a quatre ou cinq ans. Il a fallu au moins six mois pour que la presse écrive que Christine Deviers-Joncours était la maitresse de Roland Dumas. Nos lecteurs en ont été très choqués, d´ailleurs, ils hurlaient que c´était du Voici, du people, exactement comme certains internautes aujourd´hui. Et pourtant, il est évident qu´il était impossible d´expliquer pourquoi une entreprise comme Elf avait payé un appartement, remis une carte de crédit à une femme n´ayant aucune compétence particulière si ce n´est d´être bien plus qu´une amie du ministre des affaires étrangères sur lequel on espérait faire pression. Voilà exactement un exemple de mélange entre vie privée et publique. Pour notre part, nous considérons que les personnages publics ont droit à leur intimité et nous sommes contre la transparence forcenée. Mais lorsque le privé à des conséquences politiques, lorsque de plus, comme c´est le cas de SR, la vie privée fait partie de la mise en scène du discours public (photographes après l´accouchement, déclaration de candidature dans Paris-Match avec photos de sa fille, demande en mariage de François Hollande à la télévision etc...), alors il est légitime de l´évoquer.
Question de : Internaute
vous réclamez 150 000 ? pour nous dire la vérité sur l´ancien couple Hollande Royal et les dessous de la campagne, pourquoi madame Royal n´a t´elle pas demandé de dommages et intérets à VOICI pour l´avoir photographier en bikini, un drole de sens de la justice. Qu´en pensez-vous?
Réponse : Oui, j´ai déjà répondu. Je suis d´autant plus étonnée que cela me paraît une erreur stratégique: comme je l´ai dit, la majorité de nos lecteurs sont des électeurs de gauche et sont très choqués que des responsables de gauche fassent ainsi pression sur l´édition, alors même qu´ils ne contestent aucune des informations du livre.
Question de : Alice
Bonjour, votre livre est passionnant. La description du mode de fonctionnement auto-géré et au jour le jour de l´équipe Royal intéressera les militants socialistes. A votre avis, est-ce que l´image de rénovation de Royal a suffisamment contre-balancé cette mauvaise campagne ? Autrement dit, est-ce qu´un candidat plus consuel mais plus armé et utilisant mieux les talents qui l´entouraient aurait pu mieux faire ?
Réponse : Merci. La réalité est qu´il n´y avait pas de meilleur candidat qu´elle puisque sa victoire aux primaires a été sans appel (60% pour elle, 20 et 18% pour DSK et Fabius). La politique, ce sont des réalités: de fait, elle était donc la meilleure candidate aux yeux des militants du PS.
Question de : Alice
Bonjour, merci pour votre livre. La (longue) période de débats participatifs n´a t´elle pas elle-même profondémment désorganisé toute la campagne, puisque tout à dû être synthétisé rapidement en petites escouades et sans aucun recul ? D´ailleurs, qu´elle est la proportion réelle de mesures du pacte présidentiel provenant de cette démarche ? Est-ce que les Français ont écrit autant qu´on l´a dit ce pacte ?
Réponse : Cela a pesé sur le calendrier et sans doute aurait-il mieux valu réaliser cette phase d´écoute bien avant plutôt que de continuer les débats participatifs alors même que Sarkozy lancait sa campagne. Sur le fond, franchement, peu de choses ont été utilisées dans le pacte présidentiel: la caution d´Etat au logement, sans doute. le reste vient du PS, des sondages, des enquêtes sociologiques dont SR est friande et de ses conseillers.
Question de : Internaute
Bonjour, j´ai commencé la lecture de votre ouvrage et je suis frappé par sa qualité rédactionnelle et sa richesse informative. Vous avez dû travailler 22h sur 24?
Réponse : Oui, nous avons beaucoup travaillé, mais nous étions deux et l´enquête était passionnante!
Question de : Internaute
Bonjour, votre livre a souvent été présenté par les commentaires comme une enquête people ou un pamphlet anti-Ségolène Royal alors que ce n´est pas le cas. Comment l´expliquez vous? Au passage bravo car il est vraiment bien.
Réponse : C´est un travers éternel: les gens assènent leurs vérités sans avoir lu. Il y a même un livre très fin et drôle qui est sorti sur ce thème: "comment parler d´un livre sans l´avoir lu"...
Question de : Internaute
Bj, en tant qu´électeur de Mme royal j´espère qu´elle abandonnera les poursuites en justice car ça ne l´a grandi pas pour employer une de ces expressions favorites. Bon courage.
Réponse : Merci. Pour autant, nous sommes parfaitement prêtes à plaider notre cause, avec force témoignages qui corroborent nos informations.
Question de : Internaute
Mesdames, bonjour Comment expliquez-vous la stratégie du couple Royal-Hollande (demande de "domâges et intêrets" une fois le livre publié), alors qu´apparement celui-ci aurait pu empêcher même jusqu´à sa publication, par voie de référé? Croyez-vous, qu´ils pensaient que votre ouvrage serait susceptible de bien se vendre et qu´il était préférable d´attendre? (vous m´avez compris...) Bonne chance pour votre livre.
Réponse : Oui, c´est apparemment incompréhensible. Mais nous savons aussi qu´ils n´étaient pas d´accord entre eux sur la nécessité d´attaquer en justice.
Question de : Internaute
c´est vrai qu´elle un enfant de mitterand????
Réponse : Grotesque...
Question de : Internaute
Jean Pierre Chevenement a-t-il plus d´influence que les éléphants du PS auprès de Ségolène Royal ? Ce qui est totalement étonnant pour les militants du PS qui se souviennent du 22 avril 2002. Si oui, pourquoi ?
Réponse : Oui, c´est ce qui nous a frappé dans notre enquête. A partir du moment où Ségolène Royal voulait se passer du PS, elle a du se rabattre sur d´autres conseils, aides, experts. Chevenement présentait plusieurs avantages: il permettait de faire revenir ou de mieux comprendre les électeurs du Non. Il est rompu aux débats publics, aux discours, aux stratégies politiques. Il a l´expérience des campagnes électorales, ce qui n´était pas toujours le cas des membres de l´équipe Royal. Le plus étonnant est que SR ait aussi vu, parallèllement, Bernard-Henri Levy, c´est à dire l´exact opposé idéologique de Chevènement.
Question de : Internaute
Mme Royal aurait porté plainte pour atteinte à la vie privée, parce que vous avez révélé qu´elle a fait appel à la chirurgie esthétique pour modifier son image. Ayant d´abord basé sa campagne, comme Belusconi, sur son image, ne pouvez-vous pas arguer qu´en l´occurrence cet acte chirurgical visait à manipuler l´opinion publique, dont ne relevait en rien de la vie privée ?
Réponse : Je ne pense pas que cela vise à "manipuler l´opinion", mais nous en avons parlé pour plusieurs raisons: d´abord, franchement, c´est un élément visible sur toutes les photos avant/après. Ensuite, il se trouve que cela avait créé un petit émoi au PS car chacun s´était souvenu que Mitterrand, en son temps, s´est fait limé les canines... Enfin, le sourire a été clairement l´une des marques de fabrique de l´image Royal. Nous attaquer parce que nous l´avons mentionné en trois lignes me parait étonnant...
Question de : Internaute
J´ai parcouru votre livre et je n´ai rien trouvé de bien "croustillant"... Le fameux "si tu vas chercher Jospin, tu ne reverras jamais plus tes enfants" était connu depuis belle lurette, de même que l´opération de chirurgie maxillo-faciale... La plainte de Royal-Hollande n´est-elle pas DEMESUREE ?
Réponse : C´est aussi notre avis
Question de : Internaute
Mme Bacqué, une question hors du thème d´aujourd´hui : êtes-vous payée chaque fois que vous participez à l´émission "C dans l´air" de Calvi ?
Réponse : Non, c´est parfaitement gratuit.
Question de : Internaute
Bonjour, pourquoi avoir choisi de publier cet extrait polémique si ce n´est pas représentatif de votre démarche? Je ne juge pas votre livre, mais je suis génée par l´extrait choisi. (désolée de revenir dessus mais j´aimerai comprendre)
Réponse : C´est le nouvel obs qui a choisi les extraits. Pas nous.
Question de : Internaute
Est-ce moi qui ai eu des visions ou les discours de S. Royal n´ont -ils pas cessé au cours de la campagne de se rapprocher de plus en plus de ceux des télévangélistes américains?
Réponse : oui, vous avez raison, il y avait parfois de cela. Nous avons consacré un chapitre à son côté mystique, ses références religieuses, son côté "habitée" comme elle disait elle-même.
Question de : Internaute
"au Monde, nous ne suivions pas au jour le jour la campagne de Ségolène Royal car nous sommes, Ariane et moi, grands reporters." : Comment pouvez-vus écrire un bouquin sur une campagne électorale que vous n´avez pas suivie au jour le jour ?
Réponse : Je veux dire que nous ne suivions pas, comme "le ségo tour", tous ces meetings, tous les jours. Nous avons bien plus choisi d´enquêter sur ses conseillers, son équipe internet, les sondeurs qui travaillaient pour elle, l´influence de Chevenement ou de BHL, ses rapports difficiles avec DSK, la désorganisation de sa campagne, toute chose qui ne se voient pas en assistant seulement à ses meetings ou à ses déplacements de campagne, mais relèvent bien de l´enquête.
Question de : Internaute
d´une internaute: Est-ce "l´image" de mme Royal qui provoque une telle idôlatrie chez les internautes et cette agressivité à votre égard parce que justement vs décryptez bien le personnage!J´ai lu votre livre avec bcp d´intéret;
Réponse : C´est un phénomène normal, après une défaite...
Question de : Internaute
Bonjour, bravo pour le bouquin. Je souhaite que nous ne vivions plus l´omerta de la période 88-93 sur les pratiques du pouvoir. La presse doit jouer son rôle. Qu´en pensez-vous?
Réponse : Oui, je crois l´avoir redit, la presse doit d´abord enquêter, y compris lorsque cela déplait aux puissants... et à ses lecteurs
Question de : Internaute
Bonjour Je vous dis bravo pour votre enquête faite avec beaucoup de professionnalisme
Réponse : Merci
Question de : Internaute
Pensez-vous que SR va tirer les leçons de son echec et peut-elle gagner en 2012 si elle est candidate?
Réponse : On ne gagne jamais sans avoir fait l´analyse de ces manques et de ces défauts. Il faudra donc qu´elle la fasse elle aussi. Je termine là ce chat. Je suis désolée pour les nombreuses questions auxquelles je n´ai pas pu répondre, mais cela fait plus de deux heures que je suis là! Vous pouvez bien sûr m´envoyer des mails au Monde et nous continuerons cette conversation. Merci au Nouvel Obs de m´avoir conviée.
NOUVELOBS.COM | 08.06.2007 | 15:05

Commenter cet article

dora duboudin 09/06/2007 09:33

la lecture d'une partie seulement, car l'article est long, de ce texte confirme ce que je pensais. J'ai lu le livre, je n'ai pas aimé, je trouvais que cela ressemblait plus à du cancan, la plupart du temps pas bien méchant et puis certaines attaques, sur la demande de déssaisissement d'un journaliste pour ne citer que clle - là, sous-tendent que le couple SR - FH attenterait à certaines libertés emblématiques (celle de lapresse).  Dans ce chat, lorsqu'une critique est émise, la réponse est presque invariablement : "vous n'avez pas lu le livre. C'est assez court comme réponse.

François Alex 09/06/2007 20:51

La réponse "Vous n'avez pas lu le livre" est au contraire très pertinente!Si on veut critiquer un livre, il faut d'abord le lire, c'est un minimum!